Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du décembre, 2011

Dentis, pagre et thons

Ce matin j'embarque à St Tropez sur le bateau de mon ami Serge pour une journée pêche au vif en profondeur et light jigging. Une fois les vifs pêchés, nous mettons une canne eschée d'un vif ce qui nous permet de jigger en parallèle. Nous venions à peine de monter les inchikus quand la canne calée enregistre un beau départ mais ce denti se décroche. Nous jiggons sur le même secteur et Serge prend un très beau denti au BERETTA cette fois. Le virus du jigging nous emportant, nous continuons à jigger  quand une chasse de thons éclate à une centaine de mètres. Les thons continuant à chasser, nous décidons de rester concentrés sur le jigging.
Quelques instants plus tard, c'est à mon tour de prendre un petit pagre.
Une fois le bateau rangé (épuisette, appareil photo, ...), les thons se rapprochent et ne sont plus qu'à une trentaine de mètres. C'est de la provocation !?. J'envoie mon BERETTA sur 20lbs dans la chasse, laisse couler 4s puis après deux tours de manivelle, t…

Dentis de Noël à l'Inchiku

Hier, sortie light jigging très conviviale avec Jacky, Patrick, Christian (sur un autre bateau) et moi-même. En début de session, la pêche était difficile avec des dérives trop rapides. Puis le vent a calé et tout s'est enclenché.
Une première touche pour Patrick qui combat un très beau poisson pendant quelques secondes puis plus rien : l'hameçon s'est ouvert sur un BERETTA 120 gr. Sa canne est légèrement trop puissante. Je lui conseille de pêcher avec la TENRYU Steel Red System 3, parfaite pour cette pêche.
C'est à mon tour d'enregistrer une attaque. Le poisson met quelques secondes à réagir puis s'en suis un très joli rush. Après de nombreux et brutaux coups de têtes, un joli denti arrive en surface.
Patrick, déçu d'avoir perdu son poisson, reste concentré et insiste avec la canne TENRYU + BERETTA 120 grammes. Il finira par en prendre un autre, dans un combat spectaculaire. Le poisson remonte vers la surface à la touche obligeant Patrick à mouliner très v…